AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 { Un bar paumé } with Adam

Aller en bas 
AuteurMessage
Marion C. Standwell
{ Don't touch me }
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 30/03/2009

{More About You}
Groupe: Autres
Pouvoir: Télepathe
Relations:

MessageSujet: { Un bar paumé } with Adam   Lun 30 Mar - 20:59

{ LA ROUTINE }


Encore l'une de ses soirées où elle travaillait tard, fallait bien payer les factures, et elle ne pouvait pas compter sur son irresponsable de frère pour ramener de l'argent, non la seule chose qu'il ramenait c'était des pétasses et des emmerdes ! Vêtue de son uniforme de serveuse, c'est à dire une mini jupe noire et un tee shirt blanc très moulant, le patron était à cheval sur la tenue, et ça attirait les mains baladeuses des clients. Les clients ? Ils étaient nombreux, comme tous les soirs. La clientèle était du genre, routiers et motards, le bar se trouvait sur une petite aire d'autoraute de la ville de Boston, où elel croisait beaucoups de voyageurs. May travaillait en salle ce soir, elle prenait les commandes, apportait les pichets de bières et les hamburgers ... May n'aimait pas forcement ce travail, mais elle n'avait pas le choix, sa grand mère était vielle et ne pouvait plus travailler, elle devait donc subvenir au besoin de la famille, et une grand mère malade, sa bouffait la moitiée de son maigre salaire ! Elle prit sa pause, s'installant au comptoir, elle captait les pensées des gens aux alentours, oui May n'était pas une simple serveuse comme les autres, c'était une Mutante, elle pouvait connaitre les pensées les plus intimes des gens, elle avait accés à leurs souvenirs, les gens n'avaient aucuns secret pour elle, elle avait vécue avec ce don depuis des années, seule son frère et sa soeur étaient au courant, déjà que les gens la trouvait bizarre, ils n'avaient nulle besoin de la prendre pour une folle ! Elle posa son regard sur l'homme à côté d'elle, elle eut une violente nausée, si vous saviez ce qu'il pensait ! Mais vous ne pouvez pas savoir, il avait envie de la jolie Marion, et toutes les choses perverses qui voulait lui faire, lui fit froid dans le dos. Le seul moyen pour ne plus y penser était de ce remettre au travail.
Les heures passaient, il était 22 heures passés, et le bar était toujours aussi fréquenté, et elle débordait sous les commandes, c'était pas cette conne de Sidney qui allait l'aider, non elle préferait s'amuser à saute mouton dans les toilettes avec son petit amis, May ne jouait jamais à ce jeu la ... Elle néttoyait une table, et songeait à sa vie, elle n'était pas trés heureuse, elel n'était pas épanouie, elle n'était pas heureuse. Elle entendit son patron lui gueuler dessus, elle rêvassait comme d'habitude, et les clients attendaient d'être servis, elle poussa un long soupire, se remettant au travail, avec un faux sourire acceuillant.


Dernière édition par Marion C. Standwell le Mar 31 Mar - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam L. Hamilton
Into My Eyes
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 30/03/2009
Localisation : Québec, Canada

{More About You}
Groupe: Autres
Pouvoir: Métamorphose
Relations:

MessageSujet: Re: { Un bar paumé } with Adam   Mar 31 Mar - 2:33

Au volant de ma Lamborghini Murcielago LP650-4 Roadster, je parcourais la route principale sortant de Boston. Je venais quitter un shooting avec un photographe débutant à qui je donnais la chance de sa vie. Je savais que dans deux jours, tout au plus, ses photos professionnels allaient être en ligne sur internet et, le plus intéressant, allaient se retrouver dans un magazine. Ce jeune photographe aura sûrement quelques centaines de dollars pour ce shooting, ce qui me faisait, d'une certaine manière, plaisir. Comme moi, il avait eu sa chance d'or dans sa vie. Tant qu'à être célèbre, autant en faire profiter les autres et ne pas se montrer égoiste.

C'est avec cette pensée que je détallais légèrement du centre-ville de Boston, dans ma voiture d'un gris charbon aux reflets dorés. Encore un objet d'une grande valeur et qui, pour moi, comptait peu. Je l'avais reçu en cadeau de la part d'une admiratrice, Aurore Archer. Selon elle, je l'avais aidé à comprendre certaine chose avec la lecture de mon roman. Si tel était le cas, j'acceptai son cadeau avec plaisir. Un bruit agressant perça ma tranquillité; un jeune chauffard au volant d'un Honda Civic me gratiffiait d'un doigt d'honneur alors qu'il venait de klaxonner. Un peu supris par cette grossièreté, je regardai mon compteur. Quatre-vingt kilomètre-heure dans une zone de cent-dix. Roulant des yeux, un sourire malicieux sur les lèvres, je pesai sur la pédale de vitesse et changeai de la trois à la quatre, puis à la cinq. Tient, celui-ci n'allait plus m'embêter, loin devant moi.

Roulant à toute vitesse, j'eus tout juste le temps de me laisser tenter par l'affiche du resto-bar à la prochaine sortie. Je relaxai la cadence et, encore beaucoup trop rapidement, je pris la sortie d'autoroute. Quelques secondes plus tard, ma Lamborghini était stationnée dans le parking du bar. Je jetai un coup d'oeil rapide sur ma personne; jean, t-shirt blanc, converse au pied et chaîne en argent au coup. Tout naturel, rien d'extravagant et c'était parfait comme ça, car dans de petits bars, attirer l'attention n'était pas avantageux. Je sortis de ma voiture, les clés en poche et activai la sécurité.

Une fois dans le resto-bar, je me traînai sans regarder qui que ce soit dans les yeux et je pris place à une banquet au mur. Je savais ce que je voulais commander; un steak avec des légumes et des pommes de terres, puis un soda. Se soir, je n'avais aucunement le goût de boire un verre alcoolisé. Une fois à l'aise, je regardai autour de moi. Il n'y avait que deux serveuses sur le plancher; une semblait être fatiguée avec un sourire peu sincère, puis l'autre semblait ailleur, jetant des coups d'oeils qui en disaient long à un homme. Je rigolai légèrement, me demandant pourquoi j'étais venu ici. Attendant qu'une des deux serveuses m'aborde, je regardai la barmaid derrière le comptoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nigthmare.forumactif.org/index.htm
Marion C. Standwell
{ Don't touch me }
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 30/03/2009

{More About You}
Groupe: Autres
Pouvoir: Télepathe
Relations:

MessageSujet: Re: { Un bar paumé } with Adam   Mar 31 Mar - 3:30

Au fur et a mesure que le temps passait, son ennuie augmentait avec le temps. Elle servait les clients tel un robot, captant leurs pensées, dégueulasses la plupart du temps, enfin vu la clientèle, c'était plutôt évident, pas besoin d'être télepathe pour le savoir. Elle était encore de service pour un long moment, elle profita d'une petite pause pour se mettre au calme, être seule lui faisait du bien, elle n'entendait plus les gens, elle en profita pour appeler sa grand mère, elle tomba sur son frère, elle soupira, il était complètement stone ! Elle se mit à lui faire la morale, mais elle parlait au bip, bip du téléphone. Elle rangea son portable, détacha ses cheveux et retourna travailler, saluant Sidney qui partait, avec une homme evidemment, le contraire l'aurait étonné tiens ! Elle lui fit la bise, et se retrouvait toute seule en salle, de toute manière il se faisait tard, à part les quelques soulards au comptoir et les couples en salle, il n'y avait presque plus personne. Elle bailla discrètement, attirant un regard noir de son patron, auquel elle repondit un sourire confus, elle avait le droit d'être crevée quand même ! Elle rattacha son tablier, prit son bloc note et repartis en salle prendre les commandes des clients.
Alors qu'elle était en train de débarasser une table, elle entendis la porte s'ouvrir, elle tourna la tête pour voir la gueule de l'arrivant, et quelle belle gueule ! C'était rare de voir des hommes aussi séduisant et propre ... Comparant un motard qui se grattait vulguairement l'entre jambe et un autre écroulé sur le comptoir, mais le bar était tout de même sympathique. Elle debarassa une table, et se dirigea vers le nouvel arrivant. Alors qu'elle se dirigeait vers lui, elle reçue une grosse claque sur ses fesses, et entendis des rires rauques ... Sans parler des pensées en même temps, elle avait envie de lui en décoller une, se retournant en lui lançant un regard noir, il lui répondit d'un clin d'oeil. Elle croisa le regard de son patron, il ne pouvait rien y faire, elle soupirait de nouveau, elle en avait marre de se travail merdique ... Elle reprit son chemin, s'arrêtant à la table du nouvel arrivant, un léger sourire triste sur ses lèvres, elle prit son bloc note, se préparant à noter sa commande. Son visage lui disait vaguement quelque chose, mais bon, il était le genre de gars qu'on voyait dans les magazines, avec sa belle gueule et son corps parfaitement sculpté, Marion à côté faisait vraiment tâche ... Elle prit un ton enthousiaste et enjoué.

" Bonsoir ! Que désirez vous monsieur ? "

Elle entendit de nouveau les rires du groupe d'homme pervers, elle se retourna, elle n'avait aucun mal à savoir à quoi ils pensaient, elle était légèrement effrayée, elle reporta son attention sur son clien, affichant un léger sourire, attendant qu'il se décide à choisir. Courage, il ne lui restait qu'une heure, et ensuite elle pourrait rentrer chez elle, ou l'attendait des corvées ménagères ... Si seulement elle aurait continuer ses études, elle aurait aimé être institutrice, elle adorait les enfants, mais adorait encore plus sa grand mère, c'était pour elle qu'elle faisait ça, pour lui offrir une vie décente, elle lui devait bien ça, aprés tout, elle avait élevée Marion et son frère aprés la mort de ses parents, et ne l'avait jamais rejetée à cause de son dons, comparée à son frère qui la croyait un peu cinglée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam L. Hamilton
Into My Eyes
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 30/03/2009
Localisation : Québec, Canada

{More About You}
Groupe: Autres
Pouvoir: Métamorphose
Relations:

MessageSujet: Re: { Un bar paumé } with Adam   Mar 31 Mar - 17:06

Je n'osai pas regarder ma montre; il devait être bien trop tard pour manger. Mais puisqu'à être ici, je n'allais pas détaller sans même commander quelque chose. Je patientai, encore et encore, puis je vis l'une des serveuses partir un compagnie d'un homme. L'autre, quant à elle, débarassait les tables lentement, bien monotone. D'ailleurs, elle laissait son travail acharnée et se dirigeait vers moi afin de prendre ma commande. Je croisai les mains et la détaillai; elle avait de longs cheveux blonds ondulés qui tombaient dans son dos. Ses yeux étaient d'un brun chocolat tentant, ses formes rondes sûrement enviés de plusieurs. Alors qu'elle marchait légèrement dans ma direction, un homme crapuleux lui claqua une fesse sans ménagement. S'il n'y avait pas eu autant de gens, je m'aurais sûrement opposé par la force, mais ce soir, me faire tabasser n'était pas dans mes plans.

-Bonsoir ! Que désirez-vous monsieur ?

Son sourire était fade, triste. Sa voix qu'elle avait voulu enjoué et enthousiaste était putôt choquée, déprimée. Je voulu lui adresser un sourire convenable, mais la mélancolie que je captais de cette jeune femme m'accablait. Je plongeai mes yeux dorés dans son regard fatigué, puis dessinai un léger sourire sur mes lèvres charmeuses.


-Pouvez-vous vous accordez une petite pose à mes côtés? Je vous sens bien fragile pour une femme qui doit endurer de telles circonstances de travail.

Je voulais faire illusion à la claque perversse que l'homme crasseux lui avait envoyé tout à l'heure. Selon moi, cela n'était pas acceptable, même dans un petit bar de la sorte. La jolie serveuse semblait être quelqu'un de bien et je sentais en elle le devoir qu'elle se devait d'avoir ce job. L'obligation. Si un client comme moi pouvait lui offrir quelques minutes de repos, si cela pouvait lui faire du bien, je n'allais pas m'en empêcher.

-Si c'est l'argent qui dérange, je peux payer d'une somme votre patron qu'il ne saura pas refuser.

Je lui adressai un sourire convainquant, confiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nigthmare.forumactif.org/index.htm
Marion C. Standwell
{ Don't touch me }
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 30/03/2009

{More About You}
Groupe: Autres
Pouvoir: Télepathe
Relations:

MessageSujet: Re: { Un bar paumé } with Adam   Mar 31 Mar - 17:44

Marion se tenait devant le charmant jeune homme, attendant qu'il commande, elle était patiente et souriante, un sourire de façade, qui ne trahissait pas la fatigue de la demoiselle. Il désirait simplement un peu de compagnie. Ce n'était pas la première fois qu'elle entendait ce genre de demande, il y était habitué, mais ne sentant aucun sous entendus dans la voix du jeune homme et elle était charmé par son sourire. Elle n'avait pas le droit de refuser ce genre de chose, mais pour une fois, elle acceptait sincèrement son offre, elle lui rendit son sourire, franc, sincère, pour la première fois de la journée. Elle hocha la tête négativement, sa beauté en était presque surnaturelle, et elle avait du mal à percevoir ses pensées, elle trouvait ça intriguant.
" Euh oui bien sûre, je reviens tout de suite. "
Elle repartit vers le bar prevenir son patron, evidemment il ne lui refuserais pas sa requête, elle travaillait dure, elle n'était jamais en retard, elle faisait des heures supplementaires. Son patron la poussait même à prendre des congés, il était plutôt compréhensible et se doutait que ce travail n'était pas super, il accepta de lui donner une pause, de toute manière son servive était presque terminé. Elle passa derrière le comptoir, retirant son tablier. Elle retourna à la table de jeune homme, prenant soins de contourner la table ou était installé les pervers. * Je me la taperais bien cette petite ... *
Ce genre de pensée était malheureusement son quotidient. Une fois à la table du nouvel arrivant, elle s'intalla sur la banquette en face de lui, lui renvoyant un nouveau sourire. Elle ne l'avait jamais vus dans le coin, mais ce genre d'endroit n'était peut être pas le style de lieux qu'il aimait fréquenter, il avait l'air d'aller dans des boîtes branchés, mais elle avait apprise une chose en tant que télépathe, ne jamais se fier aux apparences, même si elle pouvait révéler pratiquement la nature d'une personne. Elle prit la parole.

" Vous êtes nouveau dans le coin, c'est la première fois que je vous vois ici, mais ne vous sentez pas obligé de rester avec moi, je ne dois pas être de trés bonne compagnie ... "


Ce qui était plutôt vrai, elle était fatiguée, elle ne devait pas trop avoir de conversation à cette heure tardive, mais il l'intriguait vraiment ... Elle croisa de nouveau son regard, et lui sourit doucement. Qu'elle idiote, il désirait sans doute boire quelque chose. Elle lui adressait la carte du bar d'un regard.

" Excusez moi, vous désirez sans doute boire quelque chose ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam L. Hamilton
Into My Eyes
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 30/03/2009
Localisation : Québec, Canada

{More About You}
Groupe: Autres
Pouvoir: Métamorphose
Relations:

MessageSujet: Re: { Un bar paumé } with Adam   Mar 31 Mar - 18:17

Loin d'être surprise par ma requête, elle hocha la tête, ses cheveux se baladant d'un côté et de l'autre. Mon sourire s'agrandit, car la beauté naturelle de cette jeune femme m'apaisait. Je sentais en elle la compassion, car elle devait avoir un coeur forgé en or.

-Euh oui, bien sûre. Je reviens tout de suite.


Je ne répondis pas, me contentant de la regarder détaller vers son patron. Il ne sembla pas lui refuser sa demande, car elle détacha son tablier et le laissa derrière le comptoir. Je la regardai traverser le bar en évitant soigneusement de passer près des hommes impolis, puis lorsqu'elle prit place devant moi, je soupirai de fatigue.

-Vous êtes nouveau dans le coin. C'est la première fois que je vous vois ici, mais ne vous sentez pas obligé de rester avec moi. Je ne dois pas être de très bonne compagnie...

Je trouvai drôle que les gens ayent souvent les mêmes conclusions; parce qu'on ne vous avait jamais vue dans ce bar, vous étiez le nouveau du coin. Je retins un rire d'ironie, amusé par la charmante demoiselle qui se sous-estimait. Elle devait être très énervée ou gênée, car elle trouva vite une nouvelle remarque.

-Excusez moi, vous désirez sans doute boire quelque chose ?


Elle me désignait la carte du bar d'un regard, alors qu'un doux sourire étirait sa bouche. Non, elle n'était pas gênée, mais voulait seulement faire bonne figure. On lui avait apprit les bonnes manières et elle les avait convoqué en cet instant. Au risque de parraître bizarre avec mon silence, je m'accoudai à la table et ma voix séduisante s'éleva.


-Je n'ai besoin de rien pour l'instant, ne vous inquietez pas. Et contrairement à ce que vous pouvez bien penser, j'habite une villa non loin d'ici depuis plus de deux ans. Je n'ai jamais pris le temps de m'arrêter ici. Il y a une première à tout!

Je lui adressai un sourire de politesse, puis la désignai en tendant légèrement ma main vers elle.

-Mais parlons plutôt de vous... Pourquoi travaillez-vous ici? Vous ne semblez pas aimer l'ambiance de ce lieu et entre nous, une jolie fille comme vous est une tentation pour ses hommes sans manières.

Je ne voulais pas la courtiser ni l'étouffer de compliment, mais ce que je disais était vrai. Je ne m'avançai jamais à dire des paroles manipulatrices ou mensongères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nigthmare.forumactif.org/index.htm
Marion C. Standwell
{ Don't touch me }
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 30/03/2009

{More About You}
Groupe: Autres
Pouvoir: Télepathe
Relations:

MessageSujet: Re: { Un bar paumé } with Adam   Mar 31 Mar - 18:49

Elle sourit bêtement, se sentant légèrement ridicule, il était donc du coins, il avait une villa dans le coins, elle l'enviait un peu, elle habitait dans une vielle maison avec son frère irresponsable et sa grand mère malade, elle aimerait prendre son idépendance, mais laisser sa grand mère avec son frère n'était pas conseillé, elle aimait trop sa petite famille. Elle le regardait curieusement, elle n'était pas habituée à ce qu'on lui témoigne ce genre d'intêret, elle hocha la tête, pour l'instant il ne désirait rien, et lui demandait pourquoi elle travaillait dans ce bar. Ce bar n'était pas si horrible que ça, elle s'entendait plutôt bien avec son patron et ses collègues, mais de là qualifier leur relation d'amitiés, il ne fallait pas exagérer. Il la trouvait jolie ! Elle baissa la tête et rougissais, ce n'était pas le genre de compliment qu'elle entendait, c'était beaucoup plus vulguaire ! Il devait s'ennuyer pour perdre son temps à lui parler, mais pour Marion, ça lui faisait du bien un peu de compagnie, en plus, avec un homme charmant et polie ! La soirée allait se terminer bien, et bizarrement, elle n'entendait aucune pensée, elle était calme et posée.

" Bah je n'ai pas vraiment le choix, ma grand mère est malade, les médicaments sont chères et mon frère, bah ... Il fout rien. Puis ce n'est pas si horrible que ça."

Elle rit doucement, même si la situation n'était pas drôle, mieux valait en rire que de se morfondre, elle était payé seulement 10 dollars par heure, en comptant les pourboires ! Mais l'endroit était pas loins de la maison de sa grand mère, puis une fois entrée dans la routine, ce n'était plus aussi dure que au début. Elle sentait qu'on la regarde, elle tourna la tête; la plupart des clients regardaient le couple avec curiosité, faut dire qu'elle n'était jamais en compagnie de ce genre de garçons, aucun garçon d'ailleurs, les gens la prenait pour une espèce d'attardée mentale, alors qu'elle était plus intélligente qu'on le croyait, elle jouait le rôle de la fille bête, elle recevait plus de pourboire comme ça.

" Sinon, vous faites quoi dans la vie, votre visage me dit vaguement quelque chose ... " Dit elle toujours avec ce leger sourire.

Il n'était pas le genre de personne à trainer dans ce genre de bar, c'était plus un endroit familial la journée et le soir, les familles se faisaient moins présentes, laissant place à des motards et routiers, le bar se trouvait sur l'autoroute, c'était plutot normal. Elle était curieuse de savoir ce qu'il faisait de sa vie, comment il s'appelait aussi. D'aprés ce qu'elle savait, il avait donc une villa, il était propre sur lui, il devait sûrement être d'une classe aisée, et ne devait avoir aucun mal à payer ses factures. Elle croisa son regard, et essaya de pénetrer son esprit, il avait l'air un humain normal, elle ne se doutait pas une seule seconde de la vrai nature de cette homme, lui non plus d'ailleurs, avait elle l'air d'être quelqu'un de spécial ? Non elle avait l'air d'une quelquonc serveuse paumée ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam L. Hamilton
Into My Eyes
avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 30/03/2009
Localisation : Québec, Canada

{More About You}
Groupe: Autres
Pouvoir: Métamorphose
Relations:

MessageSujet: Re: { Un bar paumé } with Adam   Mar 31 Mar - 19:57

Alors comme ça, sa grand-mère était malade et son frère se traînait les pieds. Je m'imaginai cette pauvre humaine travailler ardemment jusqu'aux petites heures du matin afin d'apporter un maigre salaire qui suffirait à payer les nombreux médicaments à son aîné; triste vision qui me fît horreur. Puis, lorsque j'intégrai l'information suivante dans mon plan de match - son frère paresseux - j'eus de la compassion pour elle, qui se bougeait à travailler durement. Encore dit-elle que ce job n'était pas si démoralisant, je ne la crus pas. Pas plus que son rire qu'elle voulait léger, histoire de prouver que cela lui était égale. Mais bon... C'était pas plus mon affaire que celui de son frère.

-Sinon, vous faites quoi dans la vie? Votre visage me dit vaguement quelque chose...

Bien sûr qu'il lui disait quelque chose! J'avais fait la couverture de plusieurs magazines et mon roman c'était vendu en des milliers d'exmplaires. Je n'avais pas pris un chemin d'homme riche et hargneux pour autant, mais plutôt celui d'un jeune homme bien élevé qui tant la main à celui qui a besoin d'aide. Je n'étais pas une âme charitable venue sur terre, mais bien un démon qui avait apprit de la vie après 187 ans d'existence. Bref, j'étais doté d'un coeur d'or sans pour autant avoir une âme pure. Perdue dans mes pensées, le regard perçant que dirigea sur moi la jeune femme me réveilla. Cherchait-elle à lire mon état d'âme? Un secret? Une émotion quelconque? Sauf mon repsect, elle y trouverait que le vide infini de la fascination et de l'hypnotisation.


-Dans ma vie, je fais bien des choses, mais quotidiennement, je suis écrivain et assistant-gérant du restaurant Le Saphyr dans le quartier de Back Bay. Si mon visage vous inspire, c'est simplement que vous l'avez apperçue sur un magazine.

Je fis une pose, lui laissant le temps nécessaire pour classifier ses informations importantes sur moi.

-Au fait, je m'appel Adam Hamilton. Puis-je savoir, à mon tour, le nom qui a été attribué à votre doux visage?

Je lui adressai un sourire enchanteur en imaginant des prénoms qui lui irait à ravir; Josie, Annia, Pathy, Cassandra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nigthmare.forumactif.org/index.htm
Marion C. Standwell
{ Don't touch me }
avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 30/03/2009

{More About You}
Groupe: Autres
Pouvoir: Télepathe
Relations:

MessageSujet: Re: { Un bar paumé } with Adam   Mar 31 Mar - 20:20

Elle n'arrivait pas à entrer dans sa tête, c'était bien la première fois d'ailleurs, elle ne chercha pas à comprendre, ce silence lui faisait un bien fou, elle en avait marre d'entendre les pensées des gens, de capter des images de leurs souvenirs, c'était toujours un fardeau pour elle, elle était si sensible, parfois cette pensée la rendait plus triste qu'elle ne l'était déjà. Elle l'écouta attentivement se présenter, alors comme ça il était écrivain et propriétaire d'un restaurant, elle connaissait trés bien, mais juste de nom malheureusement, peut être qu'elle passerait y faire un tour un de ces jours. Elle avait donc vu son visage dans un magazine, oh elle discutait avec une personnalitée connu ! D'ailleurs elle semblait admirative, c'était la première fois qu'elle rencontrait quelqu'un d'important, elle fallait vraiment qu'elle trouve le temps de se procurer l'un de ses ouvrages, elle était curieuse de savoir ce que l'inspiration lui poussait à écrire. Elle l'enviait vraiment, apparement ça devait la passionner, elle s'imaginait parcourir les villes pour des séances de dédicasse ... Elle lui sourit, fallait pas rêver, elle était coinçée ici pendant un long moment ! Mais elle ne souhaitait pas être célèbre, non elle aspirait à avoir une vie tranquille, se marier, avoir des enfants ... Comme tout le monde quoi. Mais il manquait une dose de folie et d'avanture à son propre roman,à sa propre vie ... Ce qui expliquait les regards curieux envers lui, elle n'était pas la seule à reconnaître son visage, elle se trouvait un peu stupide de ne pas l'avoir reconnus.

" Ca doit être trés interessant comme métier, enfin c'est plus une passion qu'un gagne pain nan ? "

May travaillait pas par choix, mais par obligation, ayant arrêtée ses études car elle ne pouvait pas se payer une bonne université, sans parler des soins de sa grand mère et de la maison à entretenir, et son frère ! Rah celui là, il était passé plus tôt prendre la voiture de Marion, la sienne étant à la fourière, il devait la récupérer, elle avait déjà penser à appeler à un taxi, mieux ne valait pas compter sur lui. Oh, elle se trouvait impolie, elle ne c'était même pas présenter. Adam, Adam Hamilton, oui voilà elle se souvenait mieux, elle avait eut du mal à mettre un nom sur un visage. Il pouvait s'imaginer tous les prénoms Américain possible, mais le siens était Français, les origines de sa défunte mère.

" Moi c'est Marion, je suis râvie de faire votre connaissance, c'est pas tous les jours qu'on rencontre des célebrités ici ! Dites m'en plus sur votre travail, vous écrivez plutôt des romans, des poèmes ... ? "

Elle avait l'air vraiment interessée, elle vivait sûrement son métier par procuration, le siens n'était pas interessant, servir des bières et des hamburgers, tout le monde rêvaient de faire ça ! Mais bon, il n'y a pas de sous métiers hein, seulement des moins bien ... Elle s'enfonça dans la banquette en cuir, le regardant, attendant d'en savoir un peu plus sur ce mystérieux et Adam. Elle avait l'air plus heureuse que tout à l'heure, elle n'entendait plus rien, le calme complet dans son esprit qui d'habitude était en ébulutions, mais toute de même, celà l'intriguait beaucoup ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: { Un bar paumé } with Adam   

Revenir en haut Aller en bas
 
{ Un bar paumé } with Adam
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journal d'un paumé (zazou X)
» Énigme 215 : Adam et Ève
» Salaire Adam Henrique
» WoW : Worldbreaker le 14 décembre
» Hygiène et Maladies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadows of the Heart :: BOSTON TOWN :: LES BARS-
Sauter vers: